Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Blog de THIAKAM

LA MORT, LE PARADIS, L’ENFER

6 Mars 2011 , Rédigé par thiakam

LA MORT, LE PARADIS, L’ENFER

 

Nous sommes informés de la fin du monde, du Paradis, de l’Enfer et nous avions été convaincus ainsi. Mais au début seulement, c à d par l’écoute de ceux qui ont réalisé la vérité sur cette question. Ce n’est donc qu’une acceptation imitative, sans vérification par nous-mêmes. Cependant, dans le chemin vers la réalisation de soi, il est inévitable que ces questions ne demeureront plus des mystères.

Que signifie "la vie dans le paradis ? Et où est le paradis ? Que symbolise t-il

... Qui va entrer dans cette dimension ... Comment y parvient-on ...

… A quoi ressemblera la vie là bas ? ...

... Il y a beaucoup de questions ...  Et les réponses ...?

Beaucoup de gens, dans l’histoire de l’humanité, sont familiers avec la vérité profonde de ces questions. Cependant, un grand nombre d’entre eux préférant parler aux gens qui les entourent selon leur degré d’entendement, ont choisi de s’exprimer à travers des symboles…

Nous disons ceci :

L’expérience désignée par ‘MORT’, est tout simplement un détachement du corps biologique’. Le défunt  continue à exister avec toutes les caractéristiques de sa vie d’avant.

Lorsqu’une personne subit l’épreuve de la ‘mort’, elle accède à une ‘vie involontaire’, car la ‘vie volontaire’ dans ce monde a pris fin pour elle ».

Alors ! Que voulons-nous dire par vie ‘volontaire’ et ‘involontaire’ ?  

La vie optionnelle [volontaire], c’est-à-dire le mode de vie qu’on a choisie, veut dire que la personne peut, devant une situation donnée, agir selon son désir ; elle a la chance de choisir si elle doit ou ne doit pas faire ceci ou cela, de le faire de cette manière ou cette autre, et de vivre ainsi [en toute volonté et liberté de choix] éteindre son ordinateur, allez dormir quand il veut, se divertir, prier etc.

‘La vie obligatoire’ [involontaire], au contraire, veut dire la continuation de la vie avec obligation de vivre les conditions que présente la situation à laquelle vous aurez à faire face.

Dans la vie outre-tombe, dans le barzakh et au-delà, les gens agiront involontairement, en fonction de ce que leur état de connaissance, leurs conditionnements et la compréhension d’eux-mêmes qu’ils ont acquis en ce monde, le leur permettra ; de la même manière que dans un rêve lorsque nous dormons.

Les plaisirs et les peines sont ressentis en tant que résultat naturel de cette conduite involontaire.

Si, en revanche, une personne se reconnaît, comprend et cherche à faire le meilleur usage des potentialités divines qu’elle recèle, elle sera alors en mesure de surmonter toutes les circonstances qu’elle rencontrera après la mort, par la pratique involontaire de ces facultés divines qui réagiront automatiquement. Et cela lui procurera naturellement du plaisir. Symboliquement, une telle vie correspond à celle du Paradis.

Le terme ‘humain’ est le nom de l’être qui a été créé pour le Paradis, alors que le terme ‘humanoïde’ est le nom de celui qui a été créé pour l’environnement désigné par Enfer ! Chacun arrivera en fin de compte à l’endroit auquel il appartient.

Un humanoïde est celui qui n’a pas été capable de se connaître et de découvrir les potentialités latentes chez lui. Il est mort ingrat, ingrat du fait de la négligence qu’il a fait de son nafs, son Rabb, en se satisfaisant de son corps physique comme en le considérant étant sa seule réalité. Il a perdu ses capacités essentielles pour rien, durant sa vie ici-bas, car ses jugements ont été basés sur les conditionnements auxquels il était subordonné. Lorsque dans sa vie outre-tombe, il se trouvera en face de situations involontaires et aux créatures de ce milieu, il réagira en fonction de son degré de connaissance conditionné, et en souffrira toujours ! Symboliquement, une telle vie représenterait l’Enfer pour lui ! Il se retrouvera dans un environnement qui ne cessera de le tourmenter ».

À partir du moment où la personne va dans le monde de la tombe, elle commence à évaluer ce nouvel environnement proportionnellement à son système de perception psychologique, qu’il a développé pendant qu’elle était sur terre ! C’est alors que les  dimensions de paradis et l'enfer commencent à s'exercer selon sa préparation!

Une fois la personne dans le tombeau la dimension de la perception est convertie, elle est comme paralysée, les êtres invisibles dans le monde précédent tels les djinns de ce niveau et d’autres créatures encore lui seront visibles et matériels et pourront bien sûr l’affecter si elle ne dispose pas de suffisamment de puissance spirituelle en elle.

Im Leben in der Welt des Grabes erleben wir die Gefühle, die wir im Schlaf erleben - in größerem Umfang und wesentlich höherer Intensität.Dans la vie dans le monde de la tombe, tous les sentiments, émotions, sensations ou douleurs  se répéteront mais à plus grande échelle et avec nettement plus d'intensité.

Dieser Zustand wird bis zum Jüngsten Tag des Systems, der Phase, wo die Erde von der Sonne verschlungen wird, weitergehen.Cet état durera jusqu’ au jugement dernier, c à d la phase où le soleil arrive à son terme et commence à décupler de volume pour engloutir toutes les planètes environnantes.

Wenn die Sonne damit beginnt, die Erde zu verschlingen und die magnetische Anziehungskraft der Erde aufgehoben wird, werden sich automatisch alle menschlichen Seelen in der, unserem Verständnis und unserer Konstitution gemäß, als Hölle bezeichneten Wellendimension der Sonne wieder finden...Ce jour là, lorsque le soleil commencera à engloutir la terre, la force d'attraction magnétique de la Terre sera levée, et toutes âmes ayant vécu à sa surface seront automatiquement à l’intérieur, toutes sans exception, du premier des hommes au dernier.

Les planètes dont la distance du soleil se mesure actuellement en milliards de km s’étendront alors tout autour de lui à de plus hauts niveaux.

Et lorsque les flammes s’approcheront de notre monde et qu’elles le saisiront d’un bout, alors le Jour du Jugement, deviendra une réalité ; c’est-à-dire que notre monde sera cerné de tout part par les flammes du Soleil, mais ne sera pas complètement perdu encore. Durant ce terme, chacun essaiera de s’échapper de là en raison de sa force spirituelle…

Cette période a été définie par l’expression ‘les gens traversant l’Enfer’ dans le Saint Coran :

Wa 'In Minkum 'Illā Wa Ariduhā Kāna `Alá Rabbika Ĥatmāan Maqđīyāan  

[Maryam 19.71] Il n'y a personne parmi vous qui ne passera pas par [L'Enfer]: Car [il s'agit là] pour ton Seigneur d'une sentence irrévocable.

Thumma Nunajjī Al-Ladhīna Attaqaw Wa Nadharu Až-Žālimīna Fīhā Jithīyāan

[Maryam 19.72] Ensuite, Nous délivrerons ceux qui étaient pieux et Nous y laisserons les injustes agenouillés.

Les esprits seront classés en deux groupes… Certains demeurent au fond des sept terres, ils seront emprisonnés dans l’atmosphère de la terre, car ils subissent son attraction et ne peuvent s’en libérer. Les autres s’élèvent aux niveaux du Paradis, ils parviendront à échapper à l’attraction de la terre et à atteindre les planètes d’autres soleils en fonction de la force magnétique qu’ils ont acquise lorsqu’ils vivaient sur terre dans le système solaire… ».

Les esprits qui sont restés emprisonnés et ont subi l’attraction de la terre ou qui, en d’autres termes, n’ont pu se libérer du champ magnétique de la terre, tomberont dans la boule de feu solaire en même temps que la terre dont la taille sera un millier de fois plus grande que celle qu’elle possède actuellement. Et dès lors, il n’y a plus aucune possibilité d’en échapper ! 

Bien que les mêmes peines ne soient pas écartées pour les esprits pouvant s’élever vers les planètes du système, certains d’entre eux seront libérés de ce champ par les esprits puissants qui peuvent aller plus loin… Mais pour les autres, la vie continue pour eux éternellement dans le système où ils ont été piégés… 

Pour ceux qui ont pu être sauvés du champ d’attraction solaire une nouvelle vie commence dans une dimension différente de la galaxie ! ».

Ces masses de fréquence (c’est-à-dire les esprits humains) élus pour aller vers d'innombrables planètes aussi appelées «cieux», grâce au pouvoir supérieur en eux-mêmes qu’ils ont développé sur terre, auront la chance de rencontrer, communiquer et établir des relations entre eux, aux mêmes stations (maqam). Ils auront même la chance de posséder et de disposer d’autres planètes.

Chacun sera en quelque sorte un dieu (!) des planètes qu'il aura atteintes ! Et ce, parce qu'il est venu au monde pour être le khalife d'«ALLAH» sur terre et il a été pourvu, paré d'innombrables puissances divines par ces pratiques ainsi que le niveau et la compréhension qu’il a atteints sur terre, alors que les êtres particuliers de ces planètes manquent d'un tel pouvoir là bas.

Ainsi, les résidents du «Paradis» atteindront de telles récompenses qu'aucun œil n'ait jamais vues, qu'aucune oreille n'ait entendues et qu'aucune langue n'ait prononcées auparavant. Toutes nos estimations à leurs propos resteront insuffisantes. Ceux qui résideront au Paradis seront libérés de la conception de l'âge. Il n'y aura plus de conceptions telles que grand-père, grand-mère, mère, père, frère, sœur, fils, fille ou enfants. Tout le monde là bas a le même âge. Ceux qui ont les mêmes puissances et qui ont le même niveau de connaissance seront ensemble à partager leur environnement. Cependant, ceux qui ont moins de connaissance et moins d'énergie, résideront dans d'autres environnement appropriés.

Pour ceux cependant qui seront oubliés dans le champ d’attraction du soleil, étant donné que la force d’attraction du soleil de même que le poids de sa masse sont plusieurs fois plus grands que ceux de la terre, leurs corps subiront d’énormes souffrances entre les mains de créatures de nature radiante dont la taille dépasse de loin celle des gens ordinaires de ce monde-ci, le Coran cite par exemple les Zabanis.

Falyad`u Nādiyah

[96.17] Qu'il appelle donc son assemblée.

Sanad`u Az-Zabāniyaha

[96.18] Nous appellerons les gardiens (de l'Enfer).

Face à toute cette horreur on est obligé de se demander est-ce que la vie outre-tombe demeurera la même à jamais ?

En Vérité,

Après un certain temps qui durera presque autant que ce que nous appelons l’éternité, chaque humanoïde entrera dans une période où il changera ses jugements face aux situations qui se présenteront. Il découvrira alors une certaine puissance en lui-même chaque fois qu’il se débarrassera d’un conditionnement. Dans la mesure où il découvre toutes les potentialités qu’il recèle en lui-même, la douleur cèdera la place au plaisir dans sa vie. Mais, comme nous l’avons déjà dit, cela prendra une période de temps aussi longue que l’éternité.

Comment s’évalue la durée de cette éternité ?

En vérité le concept de temps est totalement relatif, c’est une conception qui appartient à notre monde et est conçue par nos cerveaux. Dans l’au-delà il n’existe pas de temps le terme Eternité désigne également l’absence de temps, l’intemporalité.

Expliquons cela simplement :

Nous avons tendance à nous percevoir comme des corps physiques. Nous avons tous une maison, des biens, de l'argent, une mère, un père, un conjoint, des amis etc. et chaque fois que nous n’approuvons pas leurs comportements, ou perdons un bien nous souffrons, et brûlons de l’intérieur.
En fait, vivre dans ces conditions n’est rien d’autre que vivre dans l’enfer de ce monde. En nous identifiant à des êtres matériels c.-à-d. à nos ego respectifs, nous continuons à nous confiner dans ces situations, ou tantôt nous sommes heureux tantôt nous sommes malheureux et jugeons tous les événements et comportements avec nos cerveaux limités et non encore purifiés.
Certaines personnes iront en enfer après leur mort et y ’brûleront’ pendant des millions d'années. Elles continueront à brûler tout comme elles l’étaient ici du fait qu’elles subissent les conséquences de ce dont elles n’ont pas pu se détacher dans ce monde (leur ego, leurs biens, leurs passions etc.). Et ces châtiments continueront, jusqu'à ce que finalement les conditions de l’environnement où elles se trouvent n’aient plus aucun effet sur elles, et alors toute peine cessera pour de telles personnes.

Pour mieux comprendre cela, sachez que le châtiment de l’enfer est proportionnel au degré d’imperfection. La somme des peines est ainsi proportionnée à la somme des imperfections, de même que celle des jouissances est en raison de la somme des qualités. L'âme qui a dix imperfections, par exemple, souffre plus que celle qui n'en a que trois ou quatre ; lorsque de ces dix imperfections, il ne lui en restera que le quart ou la moitié, elle souffrira moins, et lorsqu'il ne lui en restera plus, elle ne souffrira plus du tout et sera parfaitement heureuse. Supposez que vous rencontriez une situation pour une première fois, votre réaction face à cette souffrance sera alors de 100% en deçà, au fur et à mesure que la même situation se représentera à vous votre réaction à la souffrance qui en résultera baissera pour aller à 85%...70% etc. jusqu’à atteindre 0% c’est-à-dire jusqu’à ce qu’à la fin vous ne ressentiez plus aucune douleur face à une telle circonstance, vous l’oublierez complètement, et elle n’aura plus aucune incidence sur vous. Comprenez donc que tout ce que vous croyez posséder (biens, êtres chers, ego etc.) dont vous aviez été incapable de vous détacher non pas physiquement mais dans l’esprit et qui vous fait souffrir aujourd’hui, le fera davantage dans l’autre monde et à des degrés largement plus intenses que vous ne pouvez imaginer.
L'accomplissement de ce travail de détachement est très simple dans ce monde. Une fois que vous pouvez établir le niveau de perception de votre véritable être, vous pourrez certainement y parvenir dans un délai de trois ou six mois ou un an, 5 ans ou plus encore. Cela est mieux qu’une Eternité dans la souffrance. Une personne réalisée parvient plus vite à échapper aux tourments de l’enfer de ce monde car son cerveau qui s’est accru charge plus facilement les ondes puissantes à son esprit le préparant ainsi énergiquement à la dimension après la mort.
Il est évident qu’une fois que le corps physique et le cerveau deviennent hors d’usage du fait de l’événement appelé « mort », cette transmission ou renforcement n’est plus possible. C’est parce que nos cerveaux se retrouveront dans une dimension toute nouvelle et différente de celle actuelle terrestre, et ils ne peuvent plus adapter leur mécanisme à ces nouvelles conditions.

Ainsi, vivre en enfer est comme vivre dans une dimension qui correspond à une très longue période appelée « éternité » où l'adaptation à ces nouvelles situations, pour les gens qui n’y sont pas suffisamment préparés, prendra beaucoup de temps.

Si vous pouviez vous sauver des souffrances nées d’un incident peu importe lequel en l'expérimentant des centaines de fois dans ce monde, vous aurez peut-être à subir le même incident mais à dix millions fois plus douloureux dans l’autre environnement jusqu’à ce que vous ne souffriez plus de cet incident. C’est ce que le coran symbolise par châtiment continu de l’enfer.

 « Quelle endurance est la leur face au Feu! » (Surat al-Baqarah : 175)

« Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage ». (Surat an-Nisa: 56)

 

Mais alors quand sortirez-vous de l’enfer ?

 

Le moment où vous en sortirez dépend grandement du temps que vous prenez à ne plus vous accepter comme votre corps physique et que tout ce que vous possédez ne vous appartient pas en réalité.
Cela ne signifie pas que vous devriez jeter tous vos effets personnels et ne plus avoir une maison ou une voiture, ou encore des bijoux etc. Non ! Seulement vous devez avoir cet état d’esprit qu’être propriétaire ou pas de toutes ces choses ne fait aucune différence pour vous, dés lors vous ne serez plus soumis à quelconque souffrance découlant de leur sort, car en réalité ces choses n’ont d’existence que dans votre imagination, instrument de votre ego.

Toutefois, si vous continuez présentement à vous attachez à vos possessions matérielles et supposez encore que vous êtes le propriétaire de chaque chose que vous rencontrez, et peu de temps après l’avoir perdue vous ressentiez une souffrance intérieure, cela indique alors que vous êtes en enfer en ce moment même. Mais le vrai jour viendra certainement où vous brûlerez encore et encore. Et un autre viendra où vous ne serez plus soumis à d'autres souffrances. Ensuite, vous trouverez d’autres objets de possession auxquels vous vous attacherez et le feu de l’enfer se ravivera encore en vous et recommencera à vous brûler encore et encore car c’est vous-même qui l’avez attisé ; il naît en vous.

 

Notons également ceci, le mot “feu“ n’est qu’un symbole il ne s’agit pas seulement du feu terrestre que vous connaissez. Dans le barzakh tout comme dans le akhirat vous vivrez avec les vrais êtres qui vous correspondent ou qui seront attirés par les défauts maléfiques et malfaisants dont vous n’avez pas pu vous débarrasser en luttant contre votre ego ; vous devriez vivre avec eux éternellement. Notons par ailleurs que des milliards et des milliards d’êtres dont le nombre n’est connu d’Allah (swt) qui partagent notre monde et sont clairement conscience de notre existence. Mais du fait de la limitation de vos 5 sens vous ne pouvez les percevoir. Certains pour la plupart peuvent facilement influencer les cerveaux non protégés. Soyez en conscients nous ne sommes pas seuls. Cependant nous ne parlons pas d’extraterrestres, ni d’ovni ou quelque fantaisie de ce genre créée par les djinns pour égarer les gens insouciants. Les créatures dans l’univers sont innombrables ainsi que les mondes qui se pénètrent et s’interpénètrent constamment entre eux.

 

En outre dans le barzakh vous vivrez avec vos formes-pensées c-à-d que toutes vos pensées mêmes cachées bonnes ou mauvais seront visibles et demeureront avec vous dans ce monde intermédiaire.

 

« Le jour où chaque âme se trouvera confrontée avec ce qu'elle aura fait de bien et ce qu'elle aura fait de mal; elle souhaitera qu'il y ait entre elle et ce mal une longue distance ! Allah vous met en garde à l'égard de Lui-même. Allah est Compatissant envers [Ses] serviteurs. » (Sourate Al-Imran verset 30)

 

Ce verset dit donc expressément que l'homme trouvera devant lui les bons et mauvais actes qu’il aura lui-même produits.

Les bonnes actions se présenteront dans des formes plaisantes et attirantes, alors que les formes dans lesquelles ses mauvais actes apparaîtront seront si répulsives et détestables, que l'homme voudra les enlever de sa vue et partir en courant loin d'elles. Mais il ne le pourra parce que dans ce monde ses actes font partie intégrante de son existence et ne pourront pas être séparés de lui.

 

« Et ils trouveront devant eux tout ce qu'ils ont œuvré. »(Surah Al-Kahf, 18 : 49)

6. Ce jour-là, les gens sortiront séparément pour que leur soient montrées leurs œuvres.                7. Quiconque fait un bien fût-ce du poids d'un atome, le verra,                                                    8. Et quiconque fait un mal fût-ce du poids d'un atome, le verra (sourate 99 Az-Zalzalah)

 

Comprenez donc que dans le prochain royaume de vie l’Homme sera éternel autant que les œuvres qu’il aura accomplies de ses propres mains, de sa propre langue, de ses propres yeux etc. Une vie misérable ou paisible l’attendra et les peines qu’il y endurera seront celles qu’il aura lui-même causées. Il vivra l’enfer ou le bonheur dans ce nouveau monde.

La vie du monde prochain est inséparable de la vie de ce monde. La graine de la vie après la mort est semée dans ce monde par l'homme lui-même, qui détermine dans cette vie ce qui va lui arriver dans la vie suivante. La foi pure, la croyance correcte de la réalité de l’Islam, une conception réaliste de ce monde, d’excellentes habitudes libres de la jalousie, de la tromperie, de la malice, de la haine et de la fraude,  contribuent au développement de l'individu et lui assurent une vie éternelle heureuse. Par contre, l’incrédulité, les fausses conceptions, les mauvaises habitudes telles l'égoïsme, la suffisance, la vanité, la tyrannie, l'oppression, l'hypocrisie, l’acceptation de l'usure, le mensonge, la calomnie, la Médisance, la paresse la fornication, l’adultère, etc. sont autant de choses qui font de la vie de la personne un véritable enfer dans le monde prochain et qu’il ne sera plus possible de rattraper, de racheter. Elle ne pourra se plaindre devant qui que ce soit là bas puisqu’il n’y a personne ni prophète, ni un Dieu, ni ami devant qui elle se plaindra.

Il n’y a pas d’excuse valable dans le système, nul n’est censé ignoré le coran et comprendre qu’il doit vaincre ses démons intérieurs.

 

Il y a une belle phrase du Saint Prophète qui dit : "ce monde est le champ de récolte du monde prochain. Ce que vous semez dans ce monde, vous le récolterez dans l’autre."

 

Allah a fixé ses lois universelles décrit dans le Livre sous le nom du Système SunnatAllah et c’est ce système qui règle toutes vos actions ; que vous hésitiez, négligiez, liez, respectez ses lois cela n’a d’importance que pour vous seul, car vous récoltez ce que vous semez. Aucun Dieu ne viendra vous punir, ni vous récompenser par satisfaction, vous créez votre propre punition et votre propre récompense, vous êtes ainsi le propre artisan de votre bonheur ou de votre malheur à venir.

Nous terminerons par dire que les pratiques spirituelles et comportementales sont essentielles pour tout humain soucieux de son devenir (le dhikr, le doua, la salat, ablutions, méditations islamiques, amour inconditionnel de son prochain, ainsi que toute lutte contre son ego).

Et la vie spirituelle de ceux qui n’ont pu exploiter en ce monde les forces divines en eux en tant que fonctions supérieures de leur cerveau réveillées par de telles pratiques et dont l’esprit ne profite pas du résultat d’une telle prise de conscience, est une sorte de vie aveugle… 

Réfléchissez bien ! La vie en ce monde est votre dernière et unique chance ! ».

Il n’y a pas une chance pour les esprits morts, de revenir en ce monde, une nouvelle fois, sous un nouveau déguisement, pour y passer un nouvel examen et puis de nouveau repartir.

Quelque chose de ce genre est complètement impossible !

Ceux qui disent « je vais d’abord gagner de l’argent et s’il me reste encore du temps je chercherez Dieu » ne savent véritablement pas les tourments qui les attendent.

Le but ultime de l’Islam est cela, la raison ultime de la venue du Nabi et Rasul Muhammad (saw) est cela, montrer la voie à l’Homme pour s’auto-réaliser, tuer son ego (le diable en nous) et atteindre le Khalifat afin de vivre complètement d’Allah, en Allah et pour Allah et cela est accessible à tous les hommes pas seulement à un petit nombre.

Cette vie est trompeuse, et les temps actuels que nous vivons sont ceux du dajjalisme. Les joies et les peines que nous subissons ne doivent pas nous écarter du sentier de notre réalisation spirituelle. Il est urgent d’abord de comprendre ce qu’est la Vie, ce qu’est ce monde, pourquoi nous y sommes afin de sentir l’urgence de « mourir à soi-même »  et cela n’est qu’une première étape.

A peine qu’une âme non préparée quitte ce monde, elle commence à regretter, car la mort laisse apparaître la vérité, l’âme prend conscience de ce qu’elle a négligé et de l’éternité devant elle, de son malheur.

Wa Jā'at Sakratu Al-Mawti Bil-Ĥaqqi Dhālika Mā Kunta Minhu Taĥīdu

[50.19] L'agonie de la mort fait apparaître la vérité: ‹Voilà ce dont tu t'écartais›.

 

Ĥattá 'Idhā Jā'a 'Aĥadahumu Al-Mawtu Qāla Rabbi Arji`ūni

[23.99] ... Puis, lorsque la mort vient à l'un deux, il dit: ‹Mon Seigneur! Fais-moi revenir (sur terre),

La`allī 'A`malu Şāliĥāan Fīmā Taraktu Kallā 'Innahā Kalimatun Huwa Qā'iluhā Wa Min Warā'ihim Barzakhun 'Ilá Yawmi Yub`athūna

[23.100] afin que je fasse du bien dans ce que je délaissais›. Non, c'est simplement une parole qu'il dit. Derrière eux, cependant, il y a une barrière, jusqu'au jour où ils seront ressuscités›.

 


Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article